+33 6 19 60 24 80 contact@taprofdelettres.fr
Le baroque

Le mouvement baroque est un mouvement artistique qui se développe de la seconde moitié du XVIe siècle jusqu’au milieu du XVIIe.

Contexte

Le mouvement baroque naît d’un contexte religieux et politique particulier :

  • La seconde moitié du XVIe siècle est marquée par les guerres de religion entre catholiques et protestants. Cette guerre de religion est particulièrement violente et marquée par de terribles épisodes (massacre de Mérindol, massacre de la Saint-Barthélémy…)
  • Copernic développe la théorie de l’héliocentrisme qui va remettre en question tout ce que l’on pensait savoir jusque là. Au début vivement rejetée, cette théorie se fera petit à petit une place. On en déduit que l’univers n’est pas vraiment ce qu’il paraît être.
  • On en vient donc à s’interroger sur le devenir de l’être humain. Les guerres de religion exacerbent la perte de repères, repères également bien mis à mal par les théories scientifiques de l’époque.

Les idées clés des auteurs baroques

  • Travail de la poésie, du théâtre et dans une dimension moindre du roman
  • Mouvement & révélation : instabilité, illusion, métamorphose, voyage..
  • Mensonge : déguisement, miroir, masque, magie, rêve…
  • Incertitude : sentiment, mort, religion… On évoquera tout ce qui est interrogé, inconnu ou remis en question à l’époque.

Auteurs baroques

  • William Shakespeare – Hamlet, Roméo et Juliette
  • Pierre Corneille – L’Illusion comique, Médée, Le Cid
  • Honoré d’Urfé – L’Astrée
  • Agrippa d’Aubigné – Les Tragiques
  • Jean de Sponde – Les Amours
  • Théophile de Viau – Pyrame et Thisbé

Formes et procédés privilégiés

  • Hyperbole, antithèse, oxymore
  • Théâtre dans le théâtre, mise en abîme et intrigue complexe
  • Mélange des genres et des registres (cf. : les tragicomédies, très en vogue à l’époque)

Télécharger la frise historique juste ici !

Pour télécharger votre cahier de vacances, c'est juste ici !

Vous serez aussi intéressé par …

La Négation

La Négation

La Négation La négation permet de nier un propos et s’emploie dans les quatre types de phrases que compte la grammaire française (déclarative, interrogative, impérative, exclamative [à noter, la phrase exclamative peut être considérée comme une forme de phrase]) Cette...

lire plus
Les fonctions grammaticales

Les fonctions grammaticales

Les fonctions grammaticales             Il est intéressant de noter que toutes les natures grammaticales ne peuvent pas prendre toutes les fonctions grammaticales. Un adverbe ne peut pas occuper la fonction de sujet par exemple. Le nom est le mot qui peut occuper le...

lire plus
Les natures grammaticales

Les natures grammaticales

La nature grammaticale est ce qui définit le mot. Ex. : As-tu fermé la porte ? Ex. : La porte est en bois. Dans les deux phrases proposées, la porte est toujours un nom commun, il s’agit de sa nature.                 C’est également ce que vous trouverez lorsque vous...

lire plus